lundi 12 juin 2017

Mamers les 3 sommets

Dimanche11 juin Les trois sommets à Mamers ( 72 )

En l'absence de notre chroniqueur habituel parti se faire voir ou plus si affinités chez les grecs voici un petit compte rendu de notre randonnée dominicale aux trois sommets qui ont pour nom la croix de Medavy, le mont des Avaloirs, le belvédère de Perseigne

 Pour paraphraser notre ami Corneille ( pas le chanteur, le dramaturge )

" Nous partîmes à 9 mais par un coup du sort
 nous nous vîmes à 10 en arrivant au port"

voici toute l'histoire : départ de Mamers 7h30 (environ ) les cyclos sont au départ :

on reconnait: Mickael, Jérôme, Didier, Albano, Paul, Alain, Benoit, Lysiane, HG prend la photo, ( il était donc présent sur la route mais pas sur l'image ) ces 9 là sont partis pour 152 kms, Aurélien avait décidé de partir sur le 2ème parcours de 102 kms avec un sommet en moins)


c'est le départ avec le sourire 

au kilomètre 55 le premier sommet se profile les groupes restent a peu près constitués, les jeunes devant, les moins jeunes mais cependant bien fringants constituent le coeur du peloton, les autres pensent à quel moment va-t-on constituer le "Groupetto ?"

Arrivés à un carrefour, nous voyons un cyclo esseulé qui nous demande gentiment si nous n'avons pas une pompe ?
Albano n'écoutant que son bon coeur portugais se précipite et regonfle, fier de nous montrer qu'il en autant dans les bras que dans les mollets, remerciements, congratulations:
 Tu es tout seul ? demande Albano qui a toujours quelque chose à dire
Ben oui, je n'ai plus de chambre à air, ma pompe ne marche pas, je vais rentrrer
Eh non ! viens avec nous ! 
et c'est ainsi que notre groupe s'est étoffé d'un cyclo accompagnateur et que nous nous sommes retrouvés à 10, enfin 10… , les jeunes en ayant profité pour partir en espérant nous retrouver Albano, Benoit Lilly et moi pour constituer la bande des quatre plus un 


La Croix de Medavy, m'est avis que ce n'est pas le plus facile, les jeunes se tirent un peu la bourre les autres font comme ils peuvent, on se retrouve au sommet pendant que les meilleurs grimpeurs attendent le reste du groupe



traditionnelle photo de groupe devant le char d'une guerre d'autrefois

Après une belle descente et une portion plus roulante qui permet aux jeunes de se faire quelques sprints aux pancartes nous attaquons le " mont des Avaloirs " calme au début il faut quand même les avaler les Avalloirs, un petit coup de cul à un 11% dans les 500 derniers metres et c'est dans la poche, les jeunes sont arrivés ( les moins jeunes aussi ) ils nous attendent au ravito…pas longtemps, ils ont envie d'en découdre, je donne les clés du " camion" à Jérôme, ils seront arrivés avant nous et pourront mettre les vélos sur la remorque, se changer boire un coup et refaire leurs derniers sprints

Notre "n°10 en plus" en compagnie de Paul, Didier, Mickael encore ensemble avant les dernières difficultés


Pendant ce temps là Alain se demande un peu ce qu'il est venu faire dans cette galère alors qu'il aurait pu mettre à profit cette journée pour finir le boulot en retard, mais bon…


on continue d'attendre le Groupetto, Lilly, benoit, Albano et Hg arrivent


Dernière difficulté à venir il reste 50 kms : le val d'enfer et la montée au belvédère de Perseigne le 4 rescapés décident de rouler ensemble, on ne reverra le reste de la troupe + 1 qu'a l'arrivée à Mamers, belle et longue descente, faux plats, précédé de son casque orange, Benoit suit les flèches orange et ouvre la route, et nous emmène tout droit sur un fléchage orange qui nous fait monter un mur à 15% pas prévu au programme ( sans doute un fléchage de chantier, orange de surcroit ? ), la suite serait délectable s'il ne fallait pas attaquer la vallée d'enfer, 5/6 kms de montée dont les 3 derniers à 6 puis 8 puis 9 % ,
La suite serait délectable disais je  mais je vais la dire, 
ce n'est pas regrettable, ça nous fera rire un peu

ariivée des jeunes à Mamers :

pneu AR droit crevé sur la remorque c'est pas grave, ils sont arrivés avant nous, ils vont réparer !!

Voilà rando finie, 153 kms, environ 1700 m de dénivelé ( tous les GPS ne sont pas d'accord ! )
super ambiance, retour à la maison… et là, c'est le drame :


photos: Jérôme, Mickael, HG
©hgacov2017






  


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Rubriques