dimanche 15 avril 2018

Le Parcours du Cœur

Vous avez entendu parler de la déclaration de Gianluigi Buffon, le gardien de la Juventus de Turin éliminée par le Real de Madrid qui disait de l'arbitre : "Il a un sac poubelle à la place du cœur".
Eh bien justement, à propos de cœur, nous voici à neuf au Parcours du Cœur de Vernouillet ! Brigitte, Lily, Gérard, Guy, Jean-Pierre R, Emmanuel, Jacky, Yves, et Claude qui a participé à la marche.
Mais que vient faire ce diable de Buffon dans cette affaire ? C'est tout simple. Figurez-vous que nous aussi, au COV Cyclo, nous avons notre bouffon. Il s'appelle Jean-Pierre, et on peut totalement objectivement dire de cet énergumène qu'il a une poubelle à la place des pneus.
On se souvient d'un article récent paru à la suite du 100 COV de Chérisy durant lequel il fut seul victime d'une crevaison. Certes ça peut arriver. Mais plusieurs cyclos l'ont alerté sur l'état pitoyable de ses pneus et le changement indispensable à faire dans les plus brefs délais, et même avant si possible.
Que croyez-vous qu'il arrivât ? Notre JP ne s'est pas dégonflé, et s'est pointé au Stade des Grands Prés avec le même matériel que le dimanche précédent. Comme une évidence évidente, à 10h30, crevaison !!! Il nous a fendu le cœur à tous, le thème du parcours l'imposait.
C'est Gérard qui s'est collé à la réparation, sous le regard amusé d'Emmanuel, et le bourdonnement des commentaires amusants de JP qui ne comprenait pas pourquoi il crevait "tout le temps" et qui, malgré les avertissements répétés de ses camarades, affirmait qu'il ne savait pas que ses pneus étaient morts.
Non, ce n'est pas un élastique que Gérard tient dans sa main. C'est effectivement un pneu ! Qui l'eut cru ?
Une fois la réparation effectuée, la troupe repart. Malgré l'épine trouvée dans la poubelle  le pneu, JP est frappé de nouveau après quelques kilomètres. Nous ne sommes pas loin de Vernouillet, il coupe et rentre direct en regonflant de temps en temps.
En approchant de l'arrivée, nous trouvons une intersection comme tant d'autres : Guy se retourne pour vérifier qu'une voiture n'arrive pas... et PAF ! Il tape dans la roue du vélo de Brigitte, le voilà qui perd le contrôle, et il nous offre un superbe soleil par dessus son guidon (hélas on n'a pas eu le réflexe de filmer). Inquiète, Brigitte s'arrête... elle pense que c'est son champion Gérard qui est tombé. Mais non, ouf, c'est Guy. Elle a eu peur !!! 
Ce fut donc une belle petite rando, sympa, tranquille et amusante.

W e chargé pour le Cov ( Suite )

Plusieurs sorties au programme :

Honneur à notre président: les 300 Kms de Flins ( je pense que nous en reparlerons  )avec une moyenne impressionnante !

Participation à "La Cyclotricum" du Msd de Chartres avec
Isabelle et Michelle pour les féminines qui ont gagné une coupe à égalité avec le club de Chateaudun 
Les garçons, les 2 Philippe, Daniel qui  a fait le déplacement à vélo, Albano, Benoit et Franck.
Tout ce petit monde a bien roulé, une organisation parfaite et cerise sur le gâteau, un superbe crevaison roue arrière d’Albano à moins de 5 km de l’arrivée
Une belle sortie .
Nous étions 8 du COV à la randonnée Cycl’Autricum


Pendant ce temps à Tillières : Sylvie et Kevin se sont alignés sur le 37 kms , la famille Amiot : Jérôme, Stephanie, Angèle, Alexis, eux aussi sur le 37 kms ont été rejoints par Hg, parti de Vernouillet

Résultat: coupe à  la plus jeune féminine: Angèle et au plus jeune masculin: Alexis , coupe au 2ème club d'Eure et loir derrière Senonches et exa eco avec St lubin : belle Perf ! 


sur la route avant le casse croute de Crucey

voir le relive ci dessous


Et pour tous les autres : le parcours du coeur de vernouillet
le nombre de participants sera communiqué ultérieurement

Le Cov Cyclo: une affaire qui marche? Que dis-je une affaire qui roule !


We chargé pour le COV

100 Audax Boncourt

Samedi 14 boncourt, 100 Audax
comme d'habitude on espère le beau temps
comme d'habitude le Cov est nombreux
comme d'habitude ça commence en galère !

Rv est pris pour les participants à 11 h 30 à la piscine pour un parcours de liaison vers le départ à Boncourt,
le départ étant prévu  à 13 h 30

Lilly nous fait le coup de la crevaison avant le départ, dans l'impossibilité de réparer, elle décide de repartir à Garnay chercher l'ancien vélo, celui qui a de vraies chambres à air, de prendre sa voiture et de nous rejoindre à Boncourt, dont acte! les rescapés: Remi, Aurélien, Didier, Guy, Philippe Lq et HG prennent la route de Boncourt:  arrivée 12h30 pile poil pour les inscriptions

Manu qui est venu en voiture de Tréon se joint au groupe pas de nouvelles de Lilly mais on a le temps puisque finalement le départ est à 13 h ( la faute à un copié collé ?? )


et soudain surgissant de nulle part (enfin! si de la route de Vernouillet !) notre Lilly arrive à vélo  finalement !


au premier point de contrôle casse croute on retrouve  Rémi, Hg, Didier, Manu, Aurélien, Lilly, Guy, Plhlippe Lq, Joel
retour pour tout le monde sans problème, la distance, c'est la distance quand même 100 Kms boncourt + Vernouillet Boncourt + Ezy Vernouillet ( nous avons un peu écourté le retour ) cela fait 140 Kms contents de l'avoir fait ensemble 

ci dessous le parcours en live : 




mardi 10 avril 2018

Challenges mars 2018


Le printemps est arrivé et les distances s'allongent. Les trois premiers du mois, Dominique, Michèle et Franck, ont dépassé les 1000 km. Franck prend la tête du général. Michèle, 4ème, est la première féminine.

Côté crevaisons, sont impliqués ce mois-ci Daniel, Didier, Emmanuel, Jérôme et Henry-Georges, ce dernier ayant frappé deux fois mais seulement à l'avant. A noter qu'on aurait pu donner un bonus à Daniel dont les crevaisons à l'arrière sont tout particulièrement particulières depuis son nouvel équipement. Mais le règlement ne l'a pas prévu.

Randonnée des Primevères


Pendant que certains festoyaient au restaurant à Chérisy, 7 autres COVistes participaient à la Randonnée des Primevères à Verneuil sur Avre. En bon régional de l'étape, Gérard P se lançait sur le 50 km, alors qu'Angèle, Alexis, Stéphanie, Jérôme, Sylvie et Kévin étaient sur le 25 km dans la brume fraîche et humide du plateau de Verneuil à Bourth. On ne sait pas si Jérôme a pu remporter quelque Sprints Pancartes, mais toujours est-il qu'Angèle et Alexis ont remporté les coupes des plus jeunes.


Démarrage d'Alexis. Stéphanie ne peut répondre à l'attaque.

Les lauréats du classement des plus jeunes




dimanche 8 avril 2018

100 COV Chérisy

Belle journée sous un temps très agréable pour les 30 participants à notre désormais traditionnel 100 kilomètres COV. Une première partie avec deux parcours de 70 et 50 km, une pause restaurant, et la deuxième partie avec un parcours commun de 30 km.
Nous avons eu un accueil très enthousiaste au "Cheval Blanc" de Chérisy. Une sortie sans anicroche, hormis cette lamentable crevaison de Jean-Pierre R due uniquement à l'état pitoyable de ses pneus. Tout le monde se souvient qu'il nous avait fait le même coup lors du 100 COV de l'année dernière. Attention Jean-Pierre : nous savons que tu es inscrit pour le 100 kilomètres COV du 19 avril à Maillebois... Prends bien garde de ne pas renouveler l'opération.
Le départ du 70 km à 8h45

Bla bla bla avec Lily et Maryse

Philippe

Lily, Mickaël, Franck

Daniel, Bubu, Dominique

Le départ du 50 km à 9h30 : Denise, Colette, Jean-Pierre, Jean, Jacky, Claude et Yves.

Le scandale du jour avec un rose printanier

A l'arrivée au Cheval Blanc, le bar est envahi

Speech d'accueil du Président Franck



Le repas se déroule dans un superbe cadre

Découvrez le parcours en cliquant sur le lien : 100km COV Chérisy



samedi 7 avril 2018

BRM 200

BRM 200 MSD (Maxi Série de Drames)


Ils sont neuf au départ à Chartres pour ce Brevet Randonneurs Mondiaux de 200 km : Alain, Albano, Daniel J, Franck, Guillaume, Joël G, Philippe G, Philipe LQ et Yves. Ils seront accompagnés sur toute la randonnée par Franck Martin, un sociétaire du club de l'ES Nogent. Quelques gouttes de pluie pour commencer, mais rien de bien méchant. Au final la météo aura été tout à fait acceptable.

Premier drame pour notre Trésorier Philippe. Il perce à l'arrière au 44ème kilomètre. Et c'est bien normal. Son vélo a passé 4 semaines accroché dans son garage pendant qu'il se prélassait dans des vacances ensoleillées. Les pneus ont séché et n'ont pas apprécié la reprise.
Dix kilomètres plus loin, nouveau drame. Au km 55 exactement, c'est Albano qui voit sa roue avant se dégonfler (en pleine côte... ça permet toujours de récupérer).
Bien plus tard, aux environs du 150ème km, énorme dramaturgie pour l'autre Philippe. Sortie mal préparée, négligence et amateurisme sont les 3 seules explications plausibles. Figurez-vous qu'à l'occasion d'un arrêt, notre Philippe n'arrive plus à décrocher son pied de la pédale. Il a tout simplement mal serré les vis des cales, et l'une d'elles s'est évaporée dans la nature. Ainsi, la cale tourne dans la pédale et voici notre bonhomme dramatiquement scellé sur sa machine. Après le dernier point de contrôle, il jure de ne plus s'arrêter jusqu'à l'arrivée.
Mais voilà qu'arrive un nouveau drame : la crevaison du Secrétaire Yves au km 182. Comme d'habitude, tout le monde s'arrête... et même Philippe malgré sa promesse solennelle. Mais il avait oublié le serment et, voulant poser le pied par terre une fois presque à l'arrêt, un hurlement retentit dès qu'il réalise qu'à la vitesse zéro à vélo, si on ne pose pas le pied, on chute. Il n'a pas eu le réflexe de se mettre en "sur place".
On attaque la réparation de la crevaison. Et c'est Albano qui réclame que l'on prenne des photos. "Il n'y a pas de raisons" dit-il. Pour le gonflage, notre ami Franck de l'ESN propose courtoisement sa pompe. A vrai dire, un matériel usagé totalement inopérant. Coup monté ? C'est hautement probable. Intervient alors Albano qui se propose de relever un Yves épuisé par les coups de pompe dans le vide. Merci Albano ! (A l'arrivée, on pourra mesurer qu'il avait gonflé le pneu à 2 bars !!! Bel effort.)
Il est clair que cette manœuvre visait à désavantager Yves sur les célèbres Sprints Pancartes, tant il est aussi clair qu'Albano n'a pas été capable d'en remporter beaucoup jusque là. Mais notre homme se concentrait surtout sur la pancarte reine, la dernière, celle de l'entrée dans Chartres. Le subterfuge fut vain et il dut concéder une demi-roue sur son concurrent du jour.
Et enfin, le drame des drames, après 200 km d'efforts, quatre cyclos du COV accompagnés de notre supporter de l'ESN prirent une mauvaise trajectoire dans Chartres et ne respectèrent pas le tracé officiel de l'organisation. Ils sont donc  évidemment éliminés, et seuls Alain, Albano, Daniel, Franck, Joël et Yves auront réalisé ce fabuleux BRM 200.
Une expérience à vivre. Tentez la !
Avant le départ, Albano explique à Daniel comment rouler sur un 200.

Avant le départ, Albano explique à Philippe comment rouler sur un 200.
Crevaison de Philippe au km 44.

Crevaison d'Albano au km 55.
1er point de contrôle à Céton, km 78.
2ème point de contrôle à Bellême, km 104. Une pause s'impose.

Arrivée face à la cathédrale de La Chapelle Montligeon. Une belle côte s'annonce.
3ème point de contrôle à Longny, km 132. Une pause s'impose.
Crevaison d'Yves au km 182.
Albano à l'oeuvre avec la pompe de Franck de l'ESN. Un coup monté.
Tout le monde est rendu à Chartres.
Six des participants du COV. A l'arrière, entre Alain et Philippe, Franck ESN.
A l'avenir, n'empruntez pas sa pompe... Mais on s'est bien marrés.

Découvrez le parcours en cliquant sur le lien : https://www.relive.cc/view/1494941448

Rubriques